jeudi 18 juillet 2024
AccueilLES ACTUSAutour de ColmarColmar - Changement de cap pour la Fromagerie Saint-Nicolas

Colmar – Changement de cap pour la Fromagerie Saint-Nicolas

Tenir une institution colmarienne pendant 33 ans et devoir la fermer lors du changement de propriétaire des murs, la famille Quesnot aurait pu en faire tout un fromage... Au lieu de ça, elle s’est installée place Saint-Joseph pour le plus grand bonheur des habitants du quartier et des clients fidèles qui font volontiers le détour !

En juin 2023, une fermeture laissait un goût amer aux habitués de la zone piétonne. La célèbre Fromagerie qui avait emprunté son nom à la rue l’accueillant depuis 1990 baissait définitivement son rideau de fer. Mais à l’instar des fromages à pâte molle, la famille Quesnot n’a eu besoin que d’une courte période pour être fin prête à relever de nouveaux défis ! Depuis peu, elle régale le quartier résidentiel de la place Saint-Joseph, en plus du marché couvert de Colmar. La recette de son succès ? « C’est notre métier : fromager-affineur. On est le trait d’union entre le producteur et le client. On travaille en direct avec les agriculteurs, on connaît leurs produits et surtout, on en prend soin. Ça nous permet de bien conseiller nos clients », explique Christine Quesnot, la gérante toujours présente au comptoir.

Retrouvez aussi la Fromagerie Saint-Nicolas au Marché Couvert, 13 rue des Écoles. / ©dr

Une histoire de famille

Dans les années 80, Christine et son mari Jacky sillonnent les marchés du Haut-Rhin dans un camion rempli d’une vingtaine de fromages. 10 ans plus tard, ils ouvrent leur première fromagerie à Colmar et sont progressivement rejoints par leurs trois enfants, Pauline, Aurélien et Marion, qui ont grandement contribué au développement de l’entreprise familiale. « À chaque fois que l’un d’eux arrivait, on agrandissait pour leur faire de la place. En 2006, c’était au tour d’Aurélien et c’est là qu’on a construit nos caves d’affinage sur 200 m2 à Buhl », se souvient Christine. À la genèse de la fromagerie, les Quesnot travaillent uniquement en bio avant d’élargir leur offre aux fromages fermiers et de tradition au lait cru. Car « pour être indépendant par rapport aux grossistes, il faut faire du volume », confie la gérante, qui est capable de nous conseiller sur les quelque 400 fromages affinés avec amour. Ses recos de l’été ? Chèvre, brie, camembert, reblochon et munster, en plus de la feta et de la mozzarella qui font toujours sensation dans les salades. Des fromages jeunes et de saison, pour être sûr que nos amis à quatre pattes pâturent dans les prés et broutent une herbe bien verte !

Un plateau de fromages à déguster. / ©dr

Fromagerie-st-nicolas.fr
03 89 24 90 45

Salomé Dollinger

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES