dimanche 23 juin 2024
AccueilAutomobileEssais autoMercedes CLE, allégorie de la classe

Mercedes CLE, allégorie de la classe

Le nouveau CLE s’inscrit dans la lignée des Classe C et Classe E Coupé ou cabriolet qu’il remplace, simplifiant ainsi la gamme. Plus dynamique qu’une Classe E Coupé dont il approche les dimensions, il offre une habitabilité supérieure au Coupé Classe C. Une bonne synthèse DE Classe !

Avec 4,850 m de longueur, le CLE est le plus grand Coupé́ du segment. L’empattement est rallongé de 25 mm par rapport à̀ la Classe C Coupé, ce qui améliore l’habitabilité́ et la stabilité́. Il est proposé actuellement en quatre motorisations essence et diesel à hybridation 48 V qui apporte 23 ch supplémentaires : 200 (204 ch), 220d (197 ch), 300 4Matic (258ch) et 450 4Matic (381 ch). Les trois premières sont des quatre cylindres et la quatrième un six cylindres en ligne. Une version CLE 53 4Matic+ de 448 ch enrichira la gamme prochainement ainsi qu’une version hybride 300e avec 100 km d’autonomie et un cabriolet.

Un vrai Coupé

Dans la tradition des vrais Coupés, le nouveau CLE adopte un profil bas (1,42 m) et musclé (4,85 m de long et 1,86 m de large). Avec son long capot orné d’un double bosselage et sa jupe avant AMG avec grandes prises d’air ainsi que le nouveau design des projecteurs, il semble prêt à avaler littéralement la route. De profil, la ligne dite « Cab-Backwards », avec un habitacle reculé vers l’arrière et des vitres latérales sans cadre, ajoute une élégance certaine, tandis qu’à l’arrière, la jupe AMG conforte une image dynamique.

Plaisante à l’œil et très bien équipée avec sa grande dalle centrale OLED, la planche de bord du CLE est identique à celle de la Classe C. Dommage que les plastiques durs de sa partie basse sonnent creux.

Cocon high-tech

Dans l’habitacle, ceux qui ont été séduits par la Classe C ne seront pas déçus puisqu’on retrouve la même ambiance et la même planche de bord composée du grand écran central (11,9»), qui abrite le système MBUX de nouvelle génération encore plus fluide et réactif, et un écran de 12,3» dédié à l’instrumentation derrière le volant. Dommage que les plastiques durs de la partie basse sonnent creux. Bien entendu le CLE est doté de toutes les dernières aides à la conduite. Le tout a des allures de cockpit de luxe et le système de sonorisation surround avec Dolby Atmos Burmester de 710 watts (1 350 €) complète la sensation d’être dans un cocon high-tech, où l’Intelligence artificielle fait son entrée avec pour objectif d’automatiser entièrement les tâches récurrentes accomplies au volant. Fort heureusement, sous l’écran central et sur le volant multifonction, il reste des touches d’accès direct aux principales fonctions de l’auto. Pour ce qui est de l’habitabilité, le CLE est très accueillant à l’avant, mais les grands gabarits se sentiront certainement à l’étroit à l’arrière, notamment en raison de la ligne de toit et des petites vitres. En revanche, côté coffre, il y a de quoi pouvoir partir en vacances avec 420 litres disponibles.

Agilité et confort

Confortablement installé dans de nouveaux sièges Sport à mémoire et chauffants de série, on est vite conquis par le confort de conduite de ce CLE qui, dans sa version 300 lors de notre essai, était doté d’une transmission intégrale 4Matic mais surtout de roues arrièrè directrices braquant de 2,5° (2 350 €). Ce système lui assure une maniabilité et une agilité surprenante en toutes circonstances. Côté puissance, un système d’alterno-démarreuŕ 48 V intégré́ apporte 200 Nm de plus, soit 23 ch aux 258 ch et 400 Nm fournis par le quatre cylindres en ligne de 2 litres. De quoi mener les 1 855 kg de l’auto avec agilité, mais sans grandes émotions car les accélérations du 4 cylindres sont vite limitées. Mercedes semble effectivement avoir choisi de limiter la consommation qui s’est élevée à 7,5 l/100 km en parcours mixte lors de notre essai. La suspension est quant à elle très souple en mode Confort mais se raffermit à souhait en mode Sport, tout comme la direction. Pour ceux qui veulent des sensations en plus du confort et du style, il leur faudra se tourner au moins vers la version 450 4Matic équipée du six cylindres mais qui demandera au minimum
77 800 € hors malus. Notre CLE 300 4 Matic essayé débute à 69 150 €, plus un malus allant de 4 026 à 11 803 € (émissions de CO2 de 159 à 173 g/km). La « petite » 200 est à
66 300 € et la 220d, qui offre plus de 1 000 km d’autonomie, à 68 250 €.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES