dimanche 23 juin 2024
AccueilAutomobileEssais autoLe BMW iX2 cherche l’étincelle

Le BMW iX2 cherche l’étincelle

Accueilli de manière mitigée lors de sa sortie, le BMW X2 entame une importante métamorphose qui replace le SUV compact dans les traces du reste de la prestigieuse famille X. Comme son petit frère le X1, le séduisant compact s’offre une version 100 % électrique iX2.

Le BMW X2, un modèle qui a fait ses débuts en 2017 sous le code F39, s’offre une métamorphose radicale avec sa seconde génération, connue en interne sous le nom de code U10. Ce renouveau est avant tout une révolution de style qui éloigne le SUV compact de sa silhouette emblématique d’origine pour un profil plus fluide et aérodynamique. En choisissant de s’aligner esthétiquement sur ses frères coupés, les X4 et X6, bien qu’en conservant une taille plus modeste, le nouveau X2 ambitionne de corriger le tir après l’accueil très polarisé de la première génération. Cette transformation de grande ampleur confère 19 centimètres de plus au protégé de l’Hélice, qui atteint désormais 4,55 mètres. Ce n’est donc pas un simple lifting, mais une véritable montée en gamme, même si les dimensions restent raisonnables pour un SUV coupé. La face avant se distingue désormais par une calandre imposante aux contours pointus, pouvant être soulignée par un éclairage d’accentuation en option. Les phares et les feux arrière adoptent des formes acérées, s’inscrivant dans une esthétique anguleuse qui confère au X2 une allure agressive et moderne, dans la droite ligne des autres propositions du constructeur. Le X2 rentre ainsi dans le rang et perd en originalité ce qu’il gagne en modernité, laissant au public l’appréciation de cette métamorphose. Comme le X1, le X2 se dote d’une version entièrement électrique affublée du désormais célèbre « i ».

©DR

Un confort irréprochable

L’intérieur du nouveau iX2 se hisse au niveau de qualité auquel est coutumier BMW. À bord, l’habitacle reprend en grande partie l’agencement et le design du X1, témoignant d’une volonté de l’enseigne de maintenir une certaine uniformité au sein de sa gamme, tout en apportant des touches distinctives. Les matériaux choisis, alliant cuir, métal et plastiques de haute qualité, reflètent bien cette philosophie. Les surpiqûres, discrètement repositionnées vers le pare-brise, ajoutent une note d’élégance subtile. L’espace à vivre est généreux, bénéficiant de la prise de taille du véhicule. Les passagers arrière jouiront d’un espace accru pour les jambes, bien que l’accès puisse s’avérer légèrement moins aisé pour les grands gabarits, dû à la ligne de toit fuyante typique des SUV coupés. La technologie embarquée est à la hauteur, avec le Curved Display qui combine l’instrumentation et le système d’infodivertissement dans une dalle incurvée, offrant une interaction intuitive et visuellement agréable. Les aides à la conduite sont nombreuses, incluant les standards de sécurité et de confort modernes, contribuant à une expérience de conduite à la fois sûre et relaxante. Sous le capot, le BMW iX2 se montre polyvalent. Le iX2 xDrive30, muni de deux moteurs électriques pour une puissance combinée de 313 ch, promet des accélérations vives et un comportement routier dynamique, avec un 0 à 100 km/h abattu en 5,6 secondes. La batterie de 64,8 kWh assure une autonomie compétitive, pouvant atteindre jusqu’à 449 km en cycle mixte, variant selon les équipements.

Si la note finale atteint 59 150 €, une version propulsée par un seul électromoteur de 204 ch permet cependant de passer sous la barre des 50 000 €. Le iX2 ne brade pas sa métamorphose.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES