jeudi 29 février 2024
AccueilÀ la uneColmar - La borne de biodéchets made in Alsace

Colmar – La borne de biodéchets made in Alsace

La start-up colmarienne Pédale Box France a développé des bornes de biodéchets qui peuvent être ouvertes avec une pédale légère, actionnable au pied, par la roue d’un fauteuil roulant ou la roue d’un vélo.

Il y a deux ans, l’entrepreneur Yann-Cédric Girod avait présenté la première pédale adaptable aux bacs ménagers de 340 litres. Il suffisait d’appuyer dessus à la force du pied pour ouvrir le couvercle et ne pas se salir les mains. Depuis, le projet a été considérablement amélioré et, cette année, Pédale Box France a conçu Agglo-Bio, une borne de biodéchets publique équipée d’une pédale bien plus légère, activable également par une roue de vélo ou de fauteuil roulant : « On a été sollicités par plusieurs collectivités pour adapter cette pédale aux bornes collectives qui ne disposent pas d’ouverture à pied. Aujourd’hui, nous avons déjà une installation Pédale Boxe en Bretagne avec un marché qui est en train de se conclure », affirme Yann-Cédric Girod.

La pédale est activable en marchant et en roulant dessus. Elle est adaptée aux fauteuils roulants. / ©asf

Les collectivités seront obligées de s’équiper pour la collecte de biodéchets dès janvier

Pour ce faire, Pédale Boxe France a été soutenue par l’entreprise de mécanique Méca-Tec de Elsenheim qui l’a accompagnée dans la recherche et le développement des bornes et qui réalise les conteneurs.

La start-up a également bénéficié de l’aide du service déchets de Colmar Agglomération pour la conception de la borne de biodéchets et pour cause, le sujet est d’actualité avec l’obligation dès le 1er janvier pour toutes les collectivités de s’équiper pour la collecte de biodéchets. Aujourd’hui, beaucoup de collectivités sont encore en retard sur l’équipement en général, mais toutes le sont sur l’adaptation aux personnes à mobilité réduite : « Les normes PMR sont à 1m30, ce qui est déjà difficilement accessible en fauteuil roulant, mais certains concurrents proposent des leviers d’ouverture installés à 1m50 », constate l’entrepreneur. L’objectif d’Agglo-Bio est de faciliter l’utilisation des bornes collectives en milieu urbain. Les premières fabrications seront lancées dès janvier, Méca-Tec a la capacité de produire une trentaine de bornes par mois.

L’info en plus

Yann-Cédric Girod a pour objectif de se présenter au concours Lépine 2024. D’ici là, il espère que son produit 100% alsacien, déjà présent en Bretagne et dans le Pas-de-Calais, aura convaincu les collectivités de son territoire natal.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES