vendredi 24 mai 2024
AccueilLES ACTUSAutour de ColmarHoussen - Coup de jeune pour JouéClub

Houssen – Coup de jeune pour JouéClub

Créer un magasin plus grand sans pousser les murs, c’est le défi qu’a relevé Jean-Philippe Hauss, président de la société HBMO. En préambule, il a misé sur la lasergrammétrie, une technique de pointe qui a fait toute la différence.

JouéClub, c’est « la meilleure façon de jouer » depuis 1952. Spécialisée dans la vente de jeux et jouets, la coopérative compte 330 magasins à travers la France. Et comme les enfants, certains connaissent parfois une évolution significative. C’est le cas du magasin situé dans la zone commerciale de Houssen, à 10 minutes de Colmar. Ce bâtiment, vieux de 20 ans, avait besoin d’un « petit » rafraîchissement. Sur le papier, le timing est serré… voire impossible à tenir. Mais comme impossible ne fait pas partie du vocabulaire de Jean-Philippe Hauss, le concepteur de projets accepte le défi ! À la tête de trois sociétés (Sedime, HBMO et Sediscan), il est devenu spécialiste en lasergrammétrie, une solution novatrice qui permet d’optimiser les temps de relevés sur site.

« Nos scanners 3D ont une portée de 120 mètres, une précision millimétrique et un million de points par seconde, que l’on appelle les nuages de points. Ils nous permettent de créer une maquette numérique, pour que chaque acteur du projet puisse accéder au même fichier informatique ». Une technique qui a déjà fait ses preuves sur le monument le plus iconique de Paris : « on a fait le relevé de la Tour Eiffel pour déterminer comment positionner un échafaudage durant une période de travaux ». Favoriser le travail collaboratif, préserver les données, optimiser les coûts et le temps de travail… Les atouts des maquettes numériques sont nombreux. Surtout quand le bâtiment à rénover, comme celui de JouéClub Houssen, ne dispose d’aucun plan. Une belle opportunité pour Jean-Phillipe Hauss qui, à la base, avait été sollicité pour s’occuper de la charpente métallique.

Les nuages de points de lasergrammétrie. / ©HBMO

« Céline Kern (la vice-présidente de JouéClub ndlr) m’a demandé si je connaissais un maître d’œuvre. Je lui ai dit : « oui, moi ! ». »

Il a alors carte blanche pour imaginer plus de linéaires de vente et créer des bureaux dans le même espace. Le tout sans agrandir le magasin… et en 5 semaines montre en main ! C’est ainsi que se sont affairées, dans les 1200 mètres carrés, 30 personnes issues de 14 entreprises différentes. Lors de la réouverture le 24 février dernier, les clients ont pu découvrir une mezzanine, en guise de nouveaux bureaux, trônant au-dessus des jouets. De quoi optimiser l’espace pour retomber en enfance ! Autant de prouesses qui ont permis à HBMO de devenir un partenaire privilégié de JouéClub : les équipes orchestreront bientôt la rénovation du magasin à Vendenheim, au nord de Strasbourg. Leur force ? Une fibre technique portée par un esprit collaboratif. « La technologie, c’est notre ADN. Mais l’humain reste au cœur de tout. Car le matériel est toujours réparable. L’homme, non. »

Les nuages de points de lasergrammétrie. / ©HBMO

Salomé Dollinger

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES