dimanche 25 février 2024
AccueilLES ACTUSAilleurs en AlsaceStrasbourg - Le vodou a une âme

Strasbourg – Le vodou a une âme

Dans son beau château d’eau classé au patrimoine, proche de la gare de Strasbourg, le musée Vodou attire près de 15000 esprits visiteurs chaque année : le monde invisible des divinités et des ancêtres y côtoie le monde matériel dans une série d’objets à l’histoire fascinante.

Kélessi, le fétiche créé par le bokono, ou prêtre, spécialement pour le musée de Strasbourg, affiche fièrement ses couches sacrificielles de farine, gin et plumes, à côté d’un improbable bol rempli d’euros. Les croyances européennes et vodou se croisent, mais Ana Carolina Gonzalez, chargée de communication, rassure : « On utilise les pièces pour acheter du gin pour Kélessi ». Ainsi, en le crachant sur la statue, « l’équilibre entre monde matériel et invisible sera respecté, en donnant un peu de nous ».

Loin de la poupée ensorcelée

Il en va ainsi dans le culte vodou, originaire d’Afrique de l’Ouest. « Tout dépend de nous : si on fait du mal, on en paie les conséquences immédiatement, il n’y a pas d’enfer », explique Ana, loin de l’idée « hollywoodienne » de la poupée ensorcelée. Sur les trois étages, des statuettes richement sculptées, des autels Asen et des costumes Egungun ont servi à « entrer en communication avec les divinités ou les ancêtres ». Par exemple, si un esclave mourait sur le nouveau continent, sans funérailles vodou, son âme errait et provoquait un déséquilibre : « La pirogue Todjihoun représentait alors le voyage de non-retour avec toutes les divinités pour accompagner et vénérer ces âmes ».

Forts de leur histoire unique, les 250 objets exposés depuis l’ouverture en 2014 font partie des 1500 de la collection du couple Arbogast. Réunis tout au long d’une vie d’aventuriers, certains ont été vendus « parce qu’ils ne marchaient plus », d’autres confiés « pour les protéger et éviter qu’ils soient utilisés par d’autres ». Les expositions temporaires permettent d’en montrer un maximum : actuellement, les imposants masques Gèdèlè appellent au pouvoir de fécondité lors de cérémonies, qu’elles soient vodou, vaudou, vodoun ou voodoo, selon leur localisation de Haïti au Bénin en passant par la Louisiane.

Ouvert tous les jours de 14h à 18h, adultes 14€, enfant 8€, 4 rue de Koenigshoffen, www.chateau-vodou.com

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES