mardi 21 mai 2024
AccueilÀ la uneVolgelsheim - Ceux qui aiment prendront le train

Volgelsheim – Ceux qui aiment prendront le train

Depuis 40 ans, l’association du Chemin de Fer Touristique du Rhin œuvre pour la préservation du patrimoine ferroviaire en restaurant des locomotives à vapeur et diesel. Tous les étés, l’association propose des sorties en train et bateau. Avant la saison prochaine, j’ai testé pour vous.

Entendiez-vous aussi, tous les dimanches depuis mai, le sifflet d’une vieille locomotive à vapeur ? Elle semblait arriver d’une ombre fantomatique du passé, avec le bruit caractéristique de ses roues accélérant – «Tchickitchickitchki» – et la traînée de fumée s’échappant de sa cheminée.

Et soudain, la voilà qui apparaissait, traversant un passage à niveau ou filant vers le dépôt ferroviaire du Port rhénan, nous propulsant au début du siècle dernier. Moi, ce souvenir me propulsait une vingtaine d’années plus tôt, quand mes grands-parents m’avaient entraînée à bord de ce bon vieux train.

Chaque dimanche, plusieurs centaines de voyageurs montent à bord. Par an, l’association en accueille près de 10 000. / ©asf

Je me souviens que ma fascination pour cette imposante machine avait failli nous coûter le départ, tant sa beauté m’empêchait d’en détourner mes yeux. J’ai longtemps attendu, mais en cette fin d’été, je me suis dit qu’il était temps de remonter à bord, pour voir si mes souvenirs d’enfant de sept ans n’avaient pas fané.

Comme dans mes souvenirs

L’association du Chemin de Fer Touristique du Rhin a été fondée en 1983 par les pères de Philippe et de Nathalie Kistler, qui se sont mariés et ont repris l’activité.

L’association du Chemin de Fer Touristique du Rhin œuvre pour la restauration de locomotives à vapeur et diesel, pour continuer de faire vivre le patrimoine ferroviaire. / ©asf

Dans leur dépôt, au Port rhénan de Colmar Neuf-Brisach, 7 machines à vapeur et 16 locomotives diesel attirent l’œil.

Certaines sont bien tristes, attendant leur tour pour passer entre les mains expertes de Philippe qui leur refera bientôt une beauté. D’autres semblent être sorties des ateliers de la Société Alsacienne de Construction Mécanique la veille. Berthold par exemple, la locomotive qui nous conduit pour un voyage dans le temps, belle comme dans mes souvenirs, peut-être même encore plus resplendissante. Nathalie Kistler est fière de rappeler que 2 des 3 dernières 030 TB du monde sont ici.

Berthold, la locomotive à vapeur, est l’une des 3 dernières 030 TB au monde. L’association en possède une deuxième. / ©asf

Ces locomotives à vapeur de l’ancienne Compagnie des Chemins de Fer de l’Ouest, construites dans les années 1890, sont dans un état de fonctionnement irréprochable.

Une passion qui se transmet de génération en génération. Au milieu, Philippe Kistler, entouré de son père qui a fondé l’association et de ses enfants. / ©asf

Entre rails et Rhin, la sortie du dimanche après-midi vaut le détour, mais il faudra attendre le 12 mai pour le prochain voyage. Voici quelques photos pour patienter.

Contacts : chemindefertouristiquedurhin@numericable.fr

 

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES