jeudi 30 mai 2024
AccueilCHRONIQUESSylvie m'était contéeAbracadaschproutz enfer et ver de terre !

Abracadaschproutz enfer et ver de terre !

Pas trop dur de croiser une sorcière, ces jours-ci...

Depuis une vingtaine d’années qu’on a décidé de fêter, nous aussi, Halloween, on aperçoit ici ou là, autour du 31 octobre, l’une ou l’autre sorcière armée d’une lanterne-citrouille, d’un balai-fagot ou d’un mini-chaudron. Le soir dit, quelques-unes d’entre elles, hautes comme trois pommes et accompagnées par un monstre de Frankenstein tout vert ou un fantôme planqué sous son drap, peuvent sonner à notre porte. Comme un seul homme si j’ose dire, ils piaillent « Un bonbon ou un sort ! » et on a intérêt à avoir des friandises sous la main si on ne veut pas qu’il nous arrive des bricoles.

Tout ça, évidemment, c’est rien que pour de rire.

Pourtant, on a tous le souvenir d’une prof au nez crochu dont le regard avait le pouvoir de nous paralyser sur notre chaise en classe, d’une voisine cheloue, avec ou sans chat noir, qui grommelait des trucs incompréhensibles sur notre passage quand on rigolait un peu fort dans la rue avec les copains trop près de sa maison. Le lendemain, paf, on avait un bouton sur le nez.

On le sait bien, que les vraies sorcières existent pour de bon !

Lecteurs, réjouissez-vous, car j’ai trouvé dans un vieux bouquin très sérieux quelques moyens infaillibles pour démasquer celles qui sont parmi nous. Voici le plus simple : il vous suffit d’hex-aminer (hu hu hu) la suspecte à travers le premier œuf pondu par une poule noire. Si vous la voyez coiffée d’une petite baratte à beurre, c’en est bien une, il ne vous reste plus qu’à piquer un sprint !

Parce que ce coup-ci, ce n’est certainement pas une poignée de bombecs qui va vous tirer d’affaire…

par Sylvie de Mathuisieulx

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES