dimanche 19 mai 2024
AccueilLES ACTUSAilleurs en AlsaceAlsace - La chocolaterie Stoffel fête ses 60 ans

Alsace – La chocolaterie Stoffel fête ses 60 ans

Les Alsaciens sont des gourmands, c’est bien connu. La région est même La terre des chocolateries en France. L’une des plus belles, Stoffel, implantée à Haguenau et présente depuis 2010 à Ribeauvillé, fête son 60e anniversaire. Rencontre avec celle qui dirige l’entreprise familiale, Martine, la fille de Daniel et Marie Stoffel, les fondateurs.

Vous êtes arrivée dans l’entreprise en 1988. Vous avez été témoin de la montée en puissance de la chocolaterie !

Martine Stoffel-Casterot : Mon arrivée s’est faite de manière naturelle, je n’avais que 23 ans. Très vite, j’ai fait ce que les autres ne voulaient pas faire : la comptabilité et l’administratif. J’ai pris le relais de maman. Avec le temps, j’ai aussi œuvré à perpétuer la tradition familiale en m’engageant à fournir un produit et un univers de qualité. En 1990, alors que nous avions déjà un très bon rayonnement régional, nous avons pris la décision de nous lancer dans l’export, dans l’hémisphère sud, notamment en Nouvelle-Zélande. Cela nous a permis de sécuriser notre chiffre d’affaires, même hors période de forte activité en France. Lorsque c’est l’été chez nous, c’est l’hiver chez eux. En même temps, nous avons commencé à participer à des salons référencés dans le milieu du chocolat. En 2010, nous avons ouvert notre deuxième magasin à Ribeauvillé, ce qui a permis de développer la vente hors saison au sein de notre belle région alsacienne, une gamme à destination des touristes. C’est à ce moment que j’ai commencé à m’investir davantage dans les magasins.

Chez Daniel Stoffel, la famille est importante, aussi bien dans la direction que parmi les collaborateurs, n’est-ce pas ?

Martine Stoffel-Casterot : Bien sûr. Après mes parents, j’ai repris le flambeau avec mon frère Laurent. Finalement, ils n’ont jamais vraiment arrêté. Papa, par exemple, est toujours très impliqué, il s’intéresse aux recettes, mais aussi aux nouveaux produits. Il n’est jamais très loin. Avant le décès de mon frère, nous avions une organisation très collégiale, presque bicéphale. Lui était l’esprit joyeux de l’entreprise, spécialisé dans la création et la mise en œuvre des idées. De mon côté, je m’occupais plutôt de la partie organisationnelle, orientée sur le suivi de la production, le déploiement des idées, etc. Très vite, nous avons trouvé notre manière optimale de fonctionner à deux, en famille. Malgré sa disparition, cet esprit familial est resté fort. C’est une notion importante pour nous, mais aussi pour nos collaborateurs. Chacun d’entre eux fait partie de la grande famille Daniel Stoffel. De plus, notre activité est basée sur les moments de fêtes familiales comme Noël ou Pâques. Chez les Stoffel, nous espérons bien qu’il y aura une transmission intergénérationnelle, vers la troisième génération. Repartons pour soixante nouvelles années !

Les chocolats Stoffel, une grande histoire alsacienne. / ©Léo Doré
Cette année, la chocolaterie fête ses 60 ans ! Qu’est-ce qui est au programme des festivités ?

Martine Stoffel-Casterot : Pour commencer, nous avons mis tous les magasins aux couleurs de la marque Daniel Stoffel. Nous y avons ouvert les Chocowaouh Café. L’idée est de proposer une pause sympathique à nos clients. Ainsi, ils peuvent partager un instant chocolat, où plusieurs produits différents qu’ils n’ont peut-être pas l’habitude de goûter leur sont proposés. Il y a aussi des pâtisseries 100 % maison naturellement, nous les vendons même à emporter. L’esprit est à la fête ! Nos collections capsules, Coupe du monde et Halloween sont disponibles en boutiques. Nous avons prévu d’autres surprises tout au long de cette année-anniversaire.

Avez-vous d’autres projets en cours ?

Martine Stoffel-Casterot : Oui, nous sommes une chocolaterie à projets. Ces derniers mois, nous avons pris le temps de réfléchir à toute notre offre de produits. Nous avons créé une gamme végétale, avec du chocolat qui contient du lait d’amande pour satisfaire nos clients végans et intolérants au lactose. Depuis de longues années, nous avons supprimé conservateurs et colorants dans nos recettes : tout est naturel. Les moulages sont en chocolat équitable. Nous désucrons aussi peu à peu toutes nos recettes. Cet ensemble a été déployé sur les derniers mois. C’est évident pour nous de nous inscrire dans ce qu’il y a de meilleur. Après deux ans de formation, nos chocolatiers Vincent et Thomas sont devenus experts en fève de cacao, et depuis juin, nous avons démarré une plantation de nos propres fèves au Cameroun. C’est Lyly, une jeune camerounaise qui était venue en Alsace pour ses études et dont je suis la marraine depuis 2007 qui s’occupe de la plantation avec son frère Xavier. Encore une belle histoire de famille !

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES