mardi 18 juin 2024
AccueilLES ACTUSAilleurs en AlsaceWangenbourg-Engenthal - Dominique H. Dillenbourg raconte le déclin des dinosaures

Wangenbourg-Engenthal – Dominique H. Dillenbourg raconte le déclin des dinosaures

Après trente années de carrière dans le domaine de la moto, Dominique H. Dillenbourg, belge de naissance, s’est installé à Wangenbourg-Engenthal il y a quatre ans. Son univers, très rural et proche de la nature, l’a inspiré pour écrire son sixième livre intitulé Le déclin des dinosaures, du T-Rex à la poule russe.

Bien qu’il soit né en Belgique, la carrière de Dominique l’a mené en Allemagne, près de Francfort, où il a longtemps travaillé pour la compagnie Harley-Davidson : « Plus tard, j’ai pris la direction de l’Alsace où j’ai géré deux concessions pour la marque américaine, à Strasbourg et à Mulhouse », explique ce passionné. En 1996, Dominique a lancé West Forever, une agence de voyages spécialisée dans la moto : « Labellisée par Harley-Davidson, elle est devenue une des plus grosses au monde ». Après la vente de l’entreprise en 2011, le Belgo-Alsacien s’est mis à écrire des roadbooks de voyage et des romans, parfois éloignés de la moto. Le déclin des dinosaures, du T-Rex à la poule russe, est sorti en octobre : « J’ai absolument voulu situer l’histoire du livre à Wangenbourg-Engenthal. J’aime beaucoup y vivre ».

Le déclin des dinosaures, du T-Rex à la poule russe.

Une fable moderne

Dominique raconte l’histoire de Lulu et Jo, un couple atypique, très amoureux et rural. À la manière de Patrick Süskind dans Le Pigeon, il a souhaité chambouler leur quotidien avec un événement :

« Dans la vie bien réglée de ce couple, j’ai intégré un animal, une poule. Cette espèce, qui descend directement des dinosaures, est stupide. Elle ne pense qu’à manger et pondre des œufs. Dans mon histoire, j’ai voulu que cette poule soit différente, qu’elle aille trouver l’amour et la liberté, au travers de rencontres fortuites ».

Les illustrations ont été réalisées par Camilla Nägler. / ©Dr

Pour illustrer les aventures de cet animal, Dominique s’est associé à Camilla Nägler, une artiste allemande du village. En vente à la librairie Rien ne vaut un livre de Wasselonne, l’ouvrage est aussi disponible en ligne sur le site de son éditeur.

www.sine-causa.de

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES