samedi 15 juin 2024
AccueilCHRONIQUESLes lectures d'IsaLes liens sacrés du mariage de Franck Courtès

Les liens sacrés du mariage de Franck Courtès

Franck Courtès nous offre le plaisir de déambuler au cœur de l’intimité des couples. Quatorze nouvelles autour des liens maritaux portées par une succession d’histoires tragiques, cyniques, émouvantes. Éditions Gallimard.

Ce recueil vient ausculter avec ironie et tendresse ce qui se trame entre deux êtres que le sacré a uni, en posant cette question essentielle du temps qui passe et de ce qu’il interroge de nos attachements. Dans ce champ d’études qu’il a choisi d’investir, l’auteur saisit avec élégance et brio, presque de manière cinématographique, la réalité et les émotions qui traversent les personnages qu’il met en scène. On se délecte de parcourir ces vies et l’on se dit que l’œil du photographe n’est pas loin. Il donne à ses tableaux de la nuance et de la finesse, s’employant admirablement à saisir la mécanique d’une relation, avec ce sens du détail qu’il manie. Franck Courtes pointe du doigt ce qui nous questionne, nous obsède, nous révolte dans cette vie à deux dans laquelle il cherche à saisir les failles, les doutes et les contradictions, sorte de miroir de nos vies. Il nous parle de l’amour et de ses aléas, de ce quotidien qui s’essouffle, des rêves piétinés, des émotions dévastatrices, de ce grand écart que subissent les vies.

Franck Courtès saisit avec talent l’essence d’un couple

L’auteur dissèque les sentiments, fouille ce qui se trame en nos territoires intimes, sans jamais alourdir le propos. En saisissant nos parts obscures, il met la lumière sur ce qui peut faire chavirer l’embarcation de nos élans amoureux, un grain de sable parfois. C’est un délice de parcourir les nouvelles, on tourne les pages, car on veut savoir : ce qui va amputer, faire basculer ou détruire ce qui était sacré. Pourquoi on aime, pourquoi on désire, quel est ce lien qui maintient tout en vie et qui peut rompre à tout moment, révélant alors ce qui était tapi dans l’ombre. Ce livre est un petit bijou de délicatesse et de maîtrise. Il y a dans ces quatorze arrêts sur image un peu de chacun de nous, dans cette vie à deux que l’on construit, dans les espoirs que l’on y met, dans ce lien que l’on se promet pour le meilleur et pour le pire et qui pourtant ne résiste ni aux perles égarées ni au caractère farouche de nos individualités. Et ce n’est sans doute pas un hasard si l’Académie française lui a décerné le prix de la nouvelle 2023.

Retrouvez Isa sur instagram

Article précédentLuchrome et son étiquette connectée
Article suivantOie vs dinde
ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES