samedi 15 juin 2024
AccueilLES ACTUSAutour de RibeauvilléOstheim - Masterchef a changé sa vie

Ostheim – Masterchef a changé sa vie

Depuis sa participation à une célèbre émission culinaire, Joëlle Umbdenstock transmet ses recettes et ses tours de main. Sa cuisine ne désemplit pas et ça fait dix ans que ça dure.

Inventer et mijoter des recettes a toujours été son « truc ». Vers 10-11 ans, elle préférait aider ses parents en cuisine que dans les travaux de la ferme. Joëlle Umbdenstock suit un cursus hôtelier jusqu’à une licence tourisme-hôtellerie à Colmar, puis durant un été, elle se retrouve dans un restaurant à l’Île de Ré où elle passe son temps à vider et écailler des poissons : « Ça m’a un peu écœurée. Je ne voyais pas le métier de cette façon, je ne voulais pas être monotâche », raconte-t-elle. Alors elle bifurque vers le tourisme jusqu’à cet épisode Masterchef en 2012. Ce n’est pas elle qui fait la démarche. « C’était un cadeau de Noël. Ça ne me serait pas venu à l’esprit de m’inscrire. Il y avait 28000 candidats. Arriver dans les 20 derniers c’était improbable », confie-t-elle.

Et pourtant… Elle passe toutes les épreuves : le plat froid, le plat chaud, une épreuve à base de poisson, où son expérience à l’Île de Ré lui est bien utile, si bien qu’elle figure sur la liste des 20 derniers, et le tournage peut commencer ! Elle arrivera finalement 12ème. « C’était énorme et complètement inattendu », avoue-t-elle.

Désormais Joëlle vit de sa passion : la cuisine. / ©Virginie Rudolf Photography

Battre le fer tant qu’il est chaud

Portée par cet élan et cette nouvelle notoriété, elle entreprend son projet.
Elle fait un prêt à la banque et lance les travaux dans l’ancienne porcherie de la ferme familiale, à Ostheim. « Je n’ai pas fait d’étude de marché. J’étais tellement sûre de mon coup, je ne me suis même pas posé la question de savoir si ça allait marcher. J’avais l’énergie, l’envie et l’insouciance de mes 26 ans », sourit-elle.

En 2014, elle démarre ses cours et sa nouvelle vie. Avec quand même un peu de pression. « J’avais la communication et la légitimité grâce à l’émission télé, mais après il ne fallait pas se louper sur les premières prestations. »

Dix ans plus tard, l’envie et l’énergie sont toujours là, mais Joëlle Umbdenstock a appris à mieux s’organiser et peut désormais faire des choix. « Mon objectif est de travailler davantage en journée avec des entreprises et moins le soir et le week-end pour être plus en accord avec ma vie de famille. » Car la célèbre cuisinière qui est devenue cheffe d’entreprise et aussi maman de deux enfants.


 

L’info en plus

Pour fêter ses dix ans, Joëlle Umbdenstock prépare un livre de cuisine d’environ 80 recettes avec un thème différent pour chaque mois de l’année. Elle travaille sur ce projet depuis un an et souhaiterait le finaliser d’ici la fin 2024.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES