jeudi 29 février 2024
AccueilLES ACTUSAutour de MunsterStosswihr - Un petit air de Laponie

Stosswihr – Un petit air de Laponie

La famille Hiniger qui tient l’auberge du Schanzwasen a un élevage d’une trentaine de rennes, ouvert aux visiteurs. Dépaysement garanti au cœur du massif du Tanet et de la station de ski toute proche.

On se croirait au pays du Père Noël. En pleine forêt, sur 7 hectares, des rennes évoluent en liberté et viennent au contact des petits et grands curieux. Pourtant nous ne sommes pas en Finlande, mais bien dans les Vosges : « Dès les années 2000, nous nous sommes retrouvés confrontés à des hivers sans neige et de façon récurrente. Or, qu’est-ce qu’on fait dans une station de ski sans neige ? Nous sommes partis de ce point de départ », explique Marie-Odile Hiniger. Son mari et son beau-père étant passionnés de culture nordique, la famille a décidé de démarrer un élevage avec trois rennes en 2005.

Aujourd’hui, l’élevage en compte une trentaine. Chaque année, une dizaine de naissances ont lieu à Stosswihr. « On laisse faire la nature », précise la gérante. L’animal s’adapte bien au climat alsacien. « Nous sommes à 1100 mètres d’altitude, donc on n’a pas les grosses chaleurs en été comme en plaine », poursuit-elle.

La ferme abrite aussi un petit musée dédié aux Samis. C’est un des derniers peuples autochtones d’Europe. / ©Dr

Un moment privilégié

C’est en 2014 qu’elle et son mari Guillaume, décident de proposer des visites plus complètes avec une vidéo, un parcours extérieur sur 800 mètres, la maison du Père Noël et un musée dédié à la culture sami.

Devant l’engouement du public, les propriétaires engagent également une salariée pour s’occuper des animaux, entretenir le parc, les clôtures, etc. Le nourrissage des rennes à 16h tous les jours d’ouverture rencontre toujours beaucoup de succès. « C’est un moment un peu privilégié, où les gens peuvent poser des questions », observe Marie-Odile Hiniger. Le public est surtout familial. Avant ou après la visite, petits et grands peuvent se restaurer à l’auberge et goûter de délicieux plats traditionnels.

L’info en plus

Le peuple sami habite des parties de la Suède, Norvège, Finlande et Russie. Ce peuple autochtone a toujours vécu en harmonie avec la nature. Les Samis vivent traditionnellement de l’élevage de rennes. Leur mode de vie est aujourd’hui menacé par le réchauffement climatique et les exploitations minières et forestières qui diminuent l’espace des pâturages.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES