mardi 18 juin 2024
AccueilÀ la uneColmar - Claude et les bistouquettes

Colmar – Claude et les bistouquettes

La boulangerie Kraetz s’apprête à produire une série de douceurs spéciale Saint-Valentin qui a déjà séduit son public l’an passé. Les gourmands sont impatients de découvrir ces nouvelles coquineries.

Les bistouquettes en brioches et meringues, et les petits lolos ont fait un carton l’an dernier, alors Claude Kraetz remet le couvert. « Dès le début d’année, plusieurs personnes m’ont demandé si j’allais en refaire, alors que je n’y avais même pas encore pensé. »

Cette année, il sera de nouveau le seul boulanger de Colmar à oser « s’acoquiner ».
À la base, c’était une idée de Céline Kern, la présidente des Vitrines de Colmar, l’association des commerçants de l’agglomération. « Elle était venue à une réunion de la corporation des boulangers, et avait lancé le sujet, mais personne n’a suivi à part moi. Sans le soutien des Vitrines de Colmar, je ne l’aurais pas fait », précise Claude Kraetz.

Les bistouquettes en brioches et meringues de Claude Kraetz, à la tête de la boulangerie familiale depuis 1990, sont attendues avec impatience pour la Saint-Valentin. / ©Dr

Une clientèle surtout féminine

L’association a pris des photos, les a diffusées sur les réseaux sociaux, les médias locaux ont pris le relais et le succès des bistouquettes briochées était lancé. « Les gens ont bien rigolé. Ça a été bien perçu. J’ai eu surtout une clientèle féminine. Certaines venaient en acheter plusieurs le matin pour les distribuer à leurs collègues de travail », se souvient le boulanger.

Des clients ont même fait 50 km pour se procurer les fameuses brioches. La boutique colmarienne en a vendu entre 150 et 200. Un bilan largement positif. « C’est toujours bénéfique. Cela montre qu’on fait de l’artisanat et ça fait connaître la boulangerie », poursuit-il.

Par la suite, des gens lui en ont commandé pour des occasions particulières, mais il préfère se cantonner à produire seulement durant la semaine de la Saint-Valentin, du 10 au 18 février. Cette année, Claude Kraetz réfléchit à réaliser des pains en forme de bistouquettes et de lolos, et des beignets. Il doit encore faire des essais. Suspense !

L’info en plus

C’est à la mode : depuis le 11 janvier dernier, la Quequetterie s’est installée au centre-ville de Strasbourg. L’enseigne propose des pâtisseries en forme de pénis et de vulves.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES