lundi 15 juillet 2024
AccueilCulture & LoisirsGastronomieLes Nouvelles Gastronomiques de mars 2024

Les Nouvelles Gastronomiques de mars 2024

Chaque mois, Maxi Flash propose une sélection d’articles parus sur le média nouvellesgastronomiques.com

Audrey Stippich une cheffe douée pour les concours

À 28 ans, Audrey Stippich affiche déjà un palmarès impressionnant dans les concours de cuisine. Cette force tranquille au féminin, compétitrice dans l’âme, navigue avec conviction, pugnacité et travail acharné, pour atteindre ses objectifs. De la Meilleure apprentie d’Alsace 2015, aux Olympiades des métiers, en passant par le trophée Henri Huck catégorie espoir, le trophée Art et saveurs, le trophée des femmes cheffes, la Cuillère d’or et le trophée Émile Jung en 2022. Cette année, c’est la seule candidate sélectionnée pour les deux concours de cuisine du salon EGAST ; le trophée Émile Jung lundi 18 mars et le trophée Henri Huck le mercredi 20 mars. Elle en fut la première surprise. Elle n’avait pas l’ambition de faire deux finales, mais voulait s’assurer au moins une sélection. La charge semble immense, « mais quand je m’engage, je vais jusqu’au bout », assure-t-elle.

Formée à la brasserie les Haras, puis à Coté lac, Audrey Stippisch est depuis quatre ans, la cheffe de cuisine du restaurant Le Garden au 6717, en duo avec Regis Dell : « Nous avons une cuisine créative et de saison. Nous travaillons les fermentations, les macérations, nous créons nos huiles aromatisées et nos vinaigres maison ». Toujours en mouvement, en formation perpétuelle, Audrey s’est inscrite cette année au CAP pâtisserie en candidat libre. En ligne de mire, le concours d’Un des Meilleurs Ouvriers de France. Chaque épreuve, concours, formation, stage et diplôme est une marche supplémentaire, qui la rapproche du fameux col tricolore. Audrey est plutôt réservée et préfère jouer la discrétion. Mais seule femme cheffe en finale de deux concours de cuisine, elle brille par son mérite et suscite l’admiration.

Chantal Wittmann est MOF Maître d’hôtel 2011. ©Romane-Lesellier-Balthazar

Chantal Wittmann, l’excellence des métiers de la salle

Depuis la rentrée de septembre 2023, Chantal Wittmann a réintégré le corps professoral du lycée hôtelier Alexandre Dumas à Illkirch. « C’est un peu un retour aux sources », précise-t-elle. Car c’est à Illkirch que tout avait commencé en 1993. Trois décennies plus tard, elle revient plus riche d’expériences. Elle avait pris une disponibilité de six années. « Ce fut une parenthèse extraordinaire et ces nouveaux acquis sont mis au service de l’enseignement. J’avais très envie de revenir en Alsace, de me rapprocher de mes petits-enfants. Les voir grandir, les accompagner, c’est aussi une façon de transmettre », souligne celle qui a décroché le titre d’Un des Meilleurs Ouvriers de France Maître d’hôtel, de Service et des Arts de la table en 2011. Et depuis, que de chemin parcouru, de rencontres, de sollicitations, de propositions et d’opportunités. C’est à Strasbourg, qu’elle s’est vue décorée de la médaille de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite par Guillaume Gomez, Ambassadeur de la gastronomie française. Le représentant officiel du président de la République Emmanuel Macron a mis en exergue sa rigueur et sa bienveillance.

Diplômée du lycée hôtelier Alexandre Dumas d’Illkirch-Graffenstaden, après un stage aux États-Unis, à San Francisco, Chantal avait intégré les groupes Accor, Hilton, Sofitel et Les Relais du silence. Le goût de la transmission chevillée au corps, elle décroche le concours de professeure, officiant dix ans à Schiltigheim au lycée Aristide Briand, puis vingt ans au lycée Alexandre Dumas à Illkirch-Graffenstaden. En 2011, elle décroche le titre de MOF, la consécration.

En 2017, Chantal Wittmann avait pris une disponibilité de l’Éducation nationale pour intégrer Glion Hospitality en Suisse, au poste de formatrice senior pendant quatre années et directrice du restaurant gastronomique Le Bellevue. Puis, elle a rejoint l’École Alain Ducasse à Meudon au poste de directrice du restaurant gastronomique Adour et directrice des formations Arts de la table et service, jusqu’en juillet 2023. Avec plus de trente ans d’expérience dans la pédagogie et l’excellence, Chantal Wittmann contribue au rayonnement des métiers de la salle et de l’Alsace.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES