jeudi 25 avril 2024

Les Jeux d’Haguenau

Les organisateurs des Jeux olympiques de Paris 2024 nous l’ont dit et redit : oui, ce sont bien les Jeux de toute la France! Partout dans le pays, on va accueillir des délégations officielles, organiser des événements, et passionner les Français afin qu’ils soutiennent nos athlètes dans toutes les disciplines.

Haguenau, par exemple, va organiser un tournoi préolympique de gymnastique, avec notamment l’équipe de France, rien que ça. J’ai regardé sur le site des Jeux de Paris, le tournoi olympique, avec « hospitalités » – ce qu’on appelle chez nous une bière et une paire de knacks – c’est au minimum 395€. À Haguenau, pour voir les mêmes athlètes, ce sera 20 balles. Autant vous dire qu’avec les 375€ restants, vous pouvez vous faire un sacré resto.

Le plan est en marche

D’ailleurs, à bien y réfléchir, pourquoi on n’organise pas TOUT à Haguenau ? Le Parc des Sports, avec un petit coup de peinture, peut accueillir les tournois de foot, rugby à 7, athlétisme… Il y a les équipements pour les tournois de judo, de tir, de gymnastique, de natation, on peut même faire de la nage en eau vive. La Moder perd en profondeur ce qu’elle y gagne en qualité sanitaire par rapport à la Seine. Pour les épreuves de surf, on verra pour le jumelage avec Biarritz. Le tennis, ça peut se faire en banlieue, du côté de Strasbourg. Le public ? Ce ne sont pas les hôtels qui manquent dans la région. On privatise le Center Parcs de Moselle, on verrouille les gîtes, et avec un peu de chance, on n’aura même pas besoin de mettre dehors les étudiants du CROUS. Avouez que ça vous met un peu en crush cette histoire hein ?

On va plancher sur le dossier dès le mois de septembre, avec un bilan carbone aux petits oignons, des dépenses maîtrisées, des partenariats optimisés. Vous allez voir, c’est pas le Pérou. Los Angeles 2028, Brisbane 2032, peut-être un passage en Asie en 2036… Bon, a priori, ça ne peut pas revenir en France tout de suite, donc on va attendre une rotation de plus, ce qui nous amène à #Haguenau2056. Franchement, d’ici là, on peut être prêt si on s’y met tout de suite !

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES