dimanche 23 juin 2024

La fête des fleurs

Tu fais quoi pour la fête des Mères, m’a demandé ma voisine l’autre jour en reposant sa tasse de café que nous avons pris au bistrot, pas chez elle pour ceux qui se seraient imaginé que je prends mon petit-déj chez ma voisine, ce qui laisserait entendre que j’y passe aussi mes nuits, alors que la nuit je dors, chez moi. (Elle était un peu longue cette phrase c’est vrai…) Pour les autres, qui ne lisent pas cette chronique habituellement et qui se demandent pourquoi je me sens obligé de préciser que je ne dors pas chez ma voisine alors qu’il y a tellement d’autres choses à raconter ou à commenter dans l’actualité joyeuse de notre région dans le Grand Est, je fais un rapide résumé : j’ai une voisine, j’en parle dans Maxi Flash chaque semaine, je ne passe pas mes nuits avec elle, voilà c’est bref, mais efficace.

À sa question, j’ai répondu que j’allais chez ma mère, alors elle a ajouté qu’elle aussi, parce que justement ce jour-là, c’est la fête des Mères. C’est même un dimanche, j’ai précisé, au cas où elle confondrait avec la fête des Nullipares qui n’existent pas de toute façon, car il n’y aurait personne pour acheter des cadeaux ou offrir des fleurs. Moi, je lui apporterai des myosotis, a conclu ma voisine qui, comme la grande Simone Morgenthaler cette semaine dans Maxi Flash, s’y connaît en tendresse et en jolies fleurs.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES