jeudi 30 mai 2024
AccueilÀ la uneRibeauvillé - Carola, une histoire de vertus

Ribeauvillé – Carola, une histoire de vertus

La source Carola, tour à tour activité thermale et industrielle, rythme l’histoire de l’Alsace depuis 1888. Des bains thérapeutiques à la production de bouteilles, en passant par la piscine, les sources de Ribeauvillé fêtent déjà leurs 135 ans.

« À l’origine, il y avait une activité thermale sous la commune de Ribeauvillé. Cherchée depuis le Moyen-Âge,un certain Docteur Staub l’a trouvée, il a décidé de l’exploiter et de la baptiser Carola : le prénom de sa femme était Caroline », raconte Julian Schmitt, responsable marketing des sources Carola.

À cette époque, l’eau est exploitée pour ses vertus thérapeutiques « reconnues par l’académie de médecine », précise-t-il. Staub fait alors construire Carolabad, un grand complexe au milieu d’un parc paysager avec un hôtel, des bains et une piscine extérieure.

En 1889 déjà, la cité thermale comptabilise plus de 6 000 entrées. Les gens viennent en partie pour suivre une cure médicale, à base de bains chauds et froids et de consommation de l’eau minérale saline. À partir de 1890, l’eau Carola est commercialisée aux thermes, mais également en pharmacie et droguerie. En raison de la Grande Guerre, l’activité se met en veille jusqu’en 1919.

L’actuelle piscine Carola a été inaugurée en 1954. / ©Dr

À la conquête du grand public

La même année, la société des eaux minérales de Ribeauvillé est créée et dès 1922 les bouteilles d’eau, d’abord pétillante, commencent à se vendre au grand public : « Le marketing s’est fondé sur une eau de partage et de convivialité autour des bulles de Carola, plutôt qu’une eau de pureté minérale », affirme Julian Schmitt.
Il faudra attendre 1955 pour que la Carola bleue soit commercialisée.

La piscine, quant à elle, est ouverte à tous dès 1910.

La structure actuelle est inaugurée en 1954, montée sur pilotis pour protéger les sources souterraines.

Les Ribeauvillois se souviennent encore de la fontaine d’eau de source où ils pouvaient se désaltérer entre deux plongeons.

Le saviez-vous ? Les hublots servaient à juger les athlètes puisque la piscine Carola a longtemps été un haut lieu de compétition. / ©Dr
ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES