mardi 25 juin 2024
AccueilÀ la uneSainte-Marie-Aux-Mines - La maison passive en carton

Sainte-Marie-Aux-Mines – La maison passive en carton

Du sol au plafond, des briques à l’isolation, Claude Meyer développe toutes les solutions possibles pour construire une maison en carton. Le gérant de l’entreprise M & N Emballages a été une nouvelle fois primé au concours Lépine en juin pour une maison passive et peu chère, en palettes et carton.

Avant de se rendre dans les locaux de l’entreprise sainte-marienne, un passage à Scherwiller s’impose, dans la maison témoin de Claude Meyer. Une ossature en bois comme maintien et des murs extérieurs et intérieurs entièrement en carton composent cette bâtisse de 110m² habitables. Trente tonnes de cartons ont été nécessaires. Le prototype a été construit en 2012 dans le jardin de l’inventeur, depuis, beaucoup d’améliorations ont été apportées au projet. Grâce à l’isolation cartonnée, la chaleur de l’été est emmagasinée dans les murs et rediffusée dans la maison en hiver : « Il fait constamment 20°C à l’intérieur, été comme hiver, malgré l’absence de chauffage. En hiver, la chaleur humaine se suffit à elle-même, chaque personne dégageant 80 Watts de chaleur. C’est le nec plus ultra de l’isolation », affirme Claude Meyer. Autre particularité, le carton permet une excellente isolation phonique. Les murs de la maison sont composés de 20 centimètres de carton ondulé à l’extérieur et 20 centimètres de carton compact à l’intérieur. C’est cette association de matières qui offre la performance énergétique.

Une nouvelle distinction

Le roi du carton a remporté la médaille d’argent au Concours Lépine de la Foire de Paris en juin pour sa dernière invention : une maison passive en palettes dont les murs sont remplis de broyats de carton pour l’isolation. Si la maison en carton était déjà très économique – 2 000€/m² – celle-ci le serait encore plus : « Clés en main, elle coûte deux fois moins cher qu’une maison traditionnelle », souligne-t-il.

Par exemple, une maison de 60m² habitables reviendrait à 70 000 euros. Claude Meyer a déjà été récompensé au Concours Lépine en 2011, 2016, 2017 et 2022, ainsi qu’au Salon des Inventeurs de Genève en 2014. Toutes ses inventions sont commercialisées par ses soins.

www.mn-emballages.com

L’info en plus

Claude Meyer, 68 ans, est à la recherche d’un repreneur pour sa société M & N Emballages. Il espère trouver quelqu’un qui pourrait développer et assurer l’avenir de ses inventions.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES