jeudi 29 février 2024
AccueilLES ACTUSAutour de ColmarKatzenhal - Les Céramiques de Blue, quand les rêves sortent de terre

Katzenhal – Les Céramiques de Blue, quand les rêves sortent de terre

La première fois que Sandrine Weckel a mis les mains dans l’argile, c’était à 7 ans, pour ne plus jamais quitter cette matière qui remet les pieds sur terre : d’éducatrice pour jeunes enfants à sa boutique-atelier Les céramiques de Blue à Katzenthal aujourd’hui, la terre est le vecteur de sa carrière.

Elle a beau s’être orientée dans l’aide sociale dans une première partie de sa carrière, Sandrine Weckel utilisait déjà l’argile « pour travailler avec des enfants en difficulté ». Selon elle, « cela apaise et pose les choses, j’ai découvert les bienfaits de la céramique à travers les projets proposés aux mineurs parce que cela les remobilise, ils travaillent avec leurs mains ». Autodidacte en la matière, en 2003 elle crée avec une amie une association, en parallèle de son métier de fonctionnaire à la protection judiciaire : « Terre à terre, de la trace à l’empreinte a fonctionné pendant dix ans, autour du lien, avec beaucoup d’ateliers et d’échanges, dans les écoles, les maisons de retraite, les centres d’insertion… »

Des ateliers et une boutique

Vient alors l’heure de se consacrer entièrement à sa passion en 2013. Son entreprise voit le jour sous le nom La patte de Blue, qui est devenu depuis Les céramiques de Blue. Les ateliers ont alors lieu à l’arrière de sa maison à Katzenthal avant de déménager au centre-ville en 2019. Anniversaires, stages, team buildings ou encore ateliers Wecandoo (achat en ligne) forment « un doux équilibre avec les interventions extérieures et la vente. J’ai pu développer ma marque de création grâce à la boutique-vitrine ». Ses clients sont des particuliers ou des professionnels, à la recherche « de pièces uniques, avec un vrai regard et une appétence pour le fait-main ».

Une lampe et les fameux Kamis. / ©DR

Si elle se dit « un peu touche-à-tout », elle « aime avant tout mélanger les terres, le grès noir, le grès blanc, associés à la porcelaine, c’est une technique mixte pour faire ressortir sa beauté au naturel ». Les couleurs passent du blanc, au beige, au gris, au noir, et parfois une touche d’émaux, rouge, bleu dans « les boîtes à rêves », et aussi de la lumière à travers les pétales des lampes. Enfin, Sandrine utilise aussi « la technique du raku pour mettre à l’honneur des petits kamis japonais, les mascottes de l’atelier. Ce sont des esprits bienveillants qui sortent de terre au propre comme au figuré ». Elle qui adore les faire, les propose aussi en cours :

« Quand les gens les réalisent, ils se font aussi plaisir et entrent dans mon petit jardin secret ».  

Boutique en ligne, renseignements : www.sandrineweckel.fr

Pour la petite histoire

Qui est Blue des Céramiques de Blue ? « C’est un petit chat adopté qui traînait sur la table et laissait des traces », raconte Sandrine, inspirée par ses trois enfants.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES