jeudi 29 février 2024
AccueilLES ACTUSAutour de ColmarColmar - Avec Haies vives d’Alsace : aux arbres, citoyens !

Colmar – Avec Haies vives d’Alsace : aux arbres, citoyens !

Cela fait dix ans que l’association Haies vives d’Alsace (HVA) œuvre dans les champs et les jardins pour redonner sa place à l’arbre champêtre, tellement utile à la biodiversité. Grâce à des chantiers participatifs, les adhérents et bénévoles plantent des kilomètres de haies tous les ans.

Mais c’est quoi, un arbre champêtre ? « C’est l’arbre qui n’est ni dans la forêt ni dans un verger, commence Céline Wisson, l’une des trois salariées de HVA basée à Colmar. Initialement, il servait à diviser les parcelles des agriculteurs, mais le remembrement les a regroupé, la mécanisation s’est développée, au détriment des arbres. »

Et quand on sait tous les services rendus par un arbre—stockage du carbone, sécheresse atténuée, température adoucie, nourriture, pollinisation, reproduction des espèces, lutte contre l’érosion, pompe à nutriments, vie du sol…—alors (re)planter des haies a tout son sens.

« La haie, c’est l’alignement de ces arbres, arbustes, buissons, où les hauteurs et les essences alternent pour que chaque animal y trouve son refuge et sa nourriture, poursuit la coordinatrice. Une haie taillée au carré comme des thuyas qui clôturent une maison, c’est l’inverse d’une haie vive, il ne s’y passe pas grand-chose en termes de biodiversité. »

Des haies vives tout juste plantées dans différents coins d’Alsace. / ©HVA

Collectivités et agriculteurs

L’aventure a commencé en 2013 à Erstein chez un producteur de céréales, et depuis s’étend à toute l’Alsace. HVA fait partie de l’AFAC, association française de l’arbre champêtre-Agroforesteries et peut compter sur 150 adhérents chaque année. Les plantations sont généralement subventionnées par la Région et les Agences de l’eau, voire par l’UE.

Collectivités, agriculteurs bio, éleveurs, apiculteurs, houblonniers, grandes cultures, maraîchers, viticulteurs : tous font appel à HVA.

Si des animations scolaires ou des journées citoyennes ont lieu, les chantiers participatifs des week-ends regroupent familles et amis, de fin novembre à mi-mars. Guidés par des techniciens de HVA, « c’est comme un petit train qui avance, entre 20 et 30 bénévoles plantent 400 m par jour », raconte Céline. D’abord, un piquet avec un code couleur à l’endroit du trou, puis « un wagon de gaillards motivés avec pelles et bêches », un deuxième avec « les plants préparés puisqu’ils sont à racines nues », et enfin, viennent les protections contre les rongeurs ou les chevreuils, et le paillage. Pour annoncer fièrement : « En 2022, cela représente 30 000 plants soit 27 km ».

Bon à savoir

Pour s’inscrire aux chantiers participatifs : www.haies-vives-alsace.org.

À venir : Strasbourg le 27/01, Dorlisheim le 2/02, Niedernai le 3/02, Reichstett et Durmenach le 24/02, etc. Pour les particuliers, HVA fait des commandes groupées avec la marque Végétal local, et tient un guichet-conseil sur www.jeplantemahaie.fr

Les brochures Kill the tuyas ou Comment gérer durablement ma haie ? sont disponibles sur le site.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES