vendredi 24 mai 2024
AccueilÀ la uneColmar - Un burger médaillé

Colmar – Un burger médaillé

La Coupe de France de Burger by Socopa s’est tenue à Paris le 13 mars dernier. Le colmarien Sébastien Doucey, cuisinier chez Légumez-moi, a décroché la troisième place du podium régional avec son Monni Beef Burger aux saveurs alsaciennes et... audacieuses ! La recette de son succès.

Ils étaient 291 candidats, mais seuls 25 ont disputé les finales régionales à Paris. Parmi les 5 représentants du Nord-Est, Sébastien Doucey avait perfectionné son Monni Beef Burger qui, visuellement déjà, incarnait toute la générosité alsacienne : 560 grammes, 12 centimètres de hauteur et 10 centimètres de diamètre… Un beau bébé ! Le thème de cette 9e édition ? Beef Spirit, qui a tout de suite inspiré le Colmarien. « Le lendemain, je savais exactement quoi mettre dedans ! ».

Au menu : un steak haché de bœuf Socopa, de la queue de bœuf confite 16h dans la sauce barbecue, de la salade, du morbier, des pickles d’oignons rouges – faits avec du vinaigre Melfor pour l’esprit vin chaud -, une sauce tartare au Bibeleskaes et un ingrédient particulièrement osé qui donnera son nom au burger : les Monni Challah, des testicules de taureau pannées puis frits dans du gras du bœuf ! Le tout dans un pain à base de bouillon de bœuf et d’herbes, imaginé par la boulangerie Alexandre à Colmar. « Fabrice, le patron, est une bête de concours ! Il m’a fait plusieurs propositions, mais celle-ci était de loin la meilleure, car elle racontait une histoire : les graines parsemées sur le dessus (pavot, lin, maïs) représentent l’alimentation du bovin ». Ce pain avait d’ailleurs embaumé toute la chambre d’hôtel de Sébastien, la veille du concours, car le boulanger lui avait conseillé de laisser la boîte entrouverte pour que le pain soit légèrement rassis. Une recette qui lui a valu l’honorable note de 16,40/20, le propulsant sur la 3e marche du podium de la région Nord-Est. Il n’ira pas disputer la grande finale, mais ça reste une belle victoire pour un premier concours ! « Je sais où j’ai pêché : ma chapelure avait un petit goût de brûlé. Il faut dire que sur place, on n’avait droit qu’à une plancha. Donc l’année prochaine, j’oublierai les préparations panées ».

Sébastien Doucey © SP Socopa

Car oui, ce grand généreux compte bien remettre le couvert ! En attendant, il continue de servir son Moni Beef Burger chez Légumez-moi, rue du Ladhof à Colmar, jusqu’à fin avril. Un conseil : pensez à réserver votre table, car à 12h15, le restaurant est plein à craquer !

L’info en plus

La fumée pour représenter le souffle du bœuf La sélection des candidats étant faite sur dossier et photos, Sébastien Doucey voulait se démarquer. Avec son ami photographe Jonathan Arnoux, il décide de reproduire le souffle du bœuf. Mais plutôt que d’investir dans une machine à fumée, il vapotait avec sa cigarette électronique et envoyait toute la brume dans une paille. Le jury n’y a vu que du feu !

Le chiffre : 1,7 milliard

C’est le nombre de burgers consommés en France en 2023.

Salomé Dollinger

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES