vendredi 24 mai 2024

Détails de Ia Genberg

Au travers de quatre rencontres, une femme nous emmène vers ceux qui ont fait de sa vie ce qu’elle est. Une lecture bouleversante qui ne peut laisser indifférent. Éditions le bruit du monde.

Alitée et fiévreuse, la narratrice ressent soudain l’urgence de se replonger dans la Trilogie new-yorkaise de Paul Auster. Une note écrite sur la première page la renvoie alors 25 ans plus tôt à un autre épisode de fièvre, lorsque Joanna son amoureuse de l’époque lui avait offert ce livre. Il n’en fallait pas davantage pour que la narratrice nous embarque au cœur de quatre rencontres fondatrices, qui à l’instar de cette amie d’il y a longtemps ont traversé et laissé des traces dans sa vie. Des fragments, des détails, des méandres de souvenirs s’entrelacent alors pour donner lieu à un récit captivant empreint de nostalgie et à des réflexions existentielles sur ces rencontres, celles d’avant l’avènement de l’ère numérique qui changea tout. De ces quatre portraits posés là, on navigue entre des moments doux, fiévreux ou mélancoliques, venant retracer cette relation à l’autre et à travers elle ce qui s’est inscrit en soi, en tant que femme et ce qui a réussi à forger l’écrivaine.

Quatre portraits touchants et pénétrants

Johanna, celle avec qui la littérature devint un territoire commun, lectrice assidue des premiers mots de l’autrice. Quelques années avant il y eut Niki, « une sorte de pièce de théâtre perpétuelle où tous les genres s’imbriquaient, où rien n’était immobile ni prévisible ». Puis Alejandro et avec lui une tempête des sens inoubliable et enfin Brigitte. De cette dernière rencontre on sort le cœur étreint, et de ce portrait le plus saisissant de tous, on reste sans voix face à cette profondeur extraordinaire qui irrigue le texte. La Genberg nous livre un récit précieux, nous rappelant l’importance de ces liens qui nous construisent, nous forgent et parfois même nous définissent intimement. Que retenons-nous de l’autre ?
Que reste-t-il de cet espace partagé ? Quels sont les impacts indélébiles en soi provoqués par cette collision des âmes ?

Dans cette écriture presque fiévreuse, l’autrice nous emporte en nous invitant à revisiter nos propres contrées à la lumière de ces rencontres fondatrices qui ont creusé en chacun de nous des sillons indélébiles.

Isa sur insta : l\’Odyssée des Mots

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES