jeudi 18 juillet 2024
AccueilÀ la uneKaysersberg - Randonnée au cœur de la Voie lactée

Kaysersberg – Randonnée au cœur de la Voie lactée

Que diriez-vous d’une balade à la nuit tombée, à observer les étoiles, avec un guide accompagnateur ? C’est ce que propose Joseph Costagliola-Sepparla, un passionné d’astronomie qui, de la Grande Ourse, Cassiopée, Andromède à La Lyre, conte le ciel durant l’été.

Le petit moment hors du temps prend vie sur les hauteurs de la vallée de Kaysersberg, à quelques kilomètres de la station du Lac Blanc, à hauteur du Col du Wettstein (Orbey). « À la nuit tombée, chaussez vos chaussures de marche, allumez votre frontale et partez à l’assaut de la montagne en toute sécurité » avec Joseph, indique le pitch de l’office du tourisme de Kaysersberg.

D’une distance de 2,5 km pour 70 m de dénivelé, cette sortie de deux heures, classée comme « facile », est accessible à tous à partir de 8 ans, rassure en amont l’institution. Même nos compagnons à quatre pattes peuvent se joindre à l’aventure, s’ils « sont calmes » et « tenus en laisse ». 

« Un rêve sans étoiles est un rêve oublié »

Sur le parking du Col, c’est là que se rassemble la petite troupe de passionnés d’étoiles, dix minutes avant que leurs pas ne suivent ceux de Joseph. Vêtements chauds, chaussures de marche, voire plaid pour qui souhaiterait s’allonger au sol pour mieux profiter de la beauté des astres, sont recommandés. « Même en été, les nuits peuvent être fraîches », notent les organisateurs. La lampe frontale, elle, est gracieusement mise à disposition des marcheurs. Une petite distance est à parcourir jusque sur les hauteurs d’un pré à presque 360°, chacun finit par se poser et se laisser bercer par les contes stellaires du guide. On y réinvente son rapport au temps, loin de la cohue des villes. Des yeux d’enfants s’illuminent, des regards d’amoureux s’échangent, à mesure que Joseph conte le ciel et ses constellations.

D’autres, désireux de célébrer l’instant, partagent un dîner ou un verre de crémant tirés du sac pour magnifier l’expérience. « Un rêve sans étoiles est un rêve oublié », écrivait le poète Paul Eluard. Joseph, et ceux qui le suivent lors de ces fééries nocturnes semblent, eux, n’avoir voulu rien oublier. Mieux : ils prennent ces soirs-là plaisir à partager leurs rêves aux atours de lucioles sous une pluie d’étoiles. 

Le chiffre : 18

En euros, le prix de l’excursion par personne. 12 euros pour les 8 à 12 ans. Réservation et horaires de départ sur le site www.kaysersberg.com. 

Christophe Nonnenmacher

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES