jeudi 29 février 2024
AccueilCulture & LoisirsGastronomieLa Forêt Noire - Une région et un gâteau

La Forêt Noire – Une région et un gâteau

La Forêt Noire est une région voisine appréciée des Alsaciens. C’est aussi un gâteau dit schwarzwälder Kirschtorte, tellement aimé en Alsace qu’on le croirait d’ici, alors qu’il vient de l’autre rive du Rhin, de cette région de forêt, de hautes sapinières dans lesquelles on peut se promener, à pied ou à ski.

Les Alsaciens aiment la Forêt Noire pour ses paysages certes, mais aussi pour sa culture des racines, son authenticité assumée et, cerise sur le gâteau, pour le respect du client (der Dienst am Kunden) si plaisant dans l’hôtellerie et la restauration. C’est une évasion rapide, un dépaysement vers un art de vivre et des coutumes proches des nôtres. Johnny Hallyday avait eu un coup de cœur pour cette région qu’il a découverte en 1962 lors de son service militaire au sein du 43e régiment d’infanterie de marine d’Offenburg. Il passait alors des week-ends dans une auberge avec sa fiancée Sylvie Vartan.

Les fermes avec leurs longs toits en croupe qui descendent à la hauteur du rez-de-chaussée sont de toute beauté. Les cimes permettent du ski de piste sur 160 km de pistes. Le ski nordique est praticable sur 700 kilomètres. Pour les découvertes, vous aurez l’embarras du choix avec le Vogtsbauernhof, ce musée de plein air à Gutach, des lacs comme le Titisee ou le Schluchsee, les cascades de Triberg, le château des Hohenzollern, les cités pittoresques comme Wolfach, Hinterzarten ou Gengenbach, ou pour prendre de l’altitude à 1450 mètres au Feldberg. Vous pouvez aussi, sans quitter votre maison, vous faire plaisir en réalisant ce gâteau si réputé appelé communément «le» ou «la» Forêt-Noire. La création de cette recette est attribuée au pâtissier Josef Keller qui exerçait à Godesberg, près de Bonn, en Rhénanie-Palatinat.

La Forêt-Noire, un délice réalisé par Brigitte Moog. / ©S.Morgenthaler

La Forêt-Noire est faite d’une génoise colorée au chocolat noir, coupée en trois disques qui seront imbibés de sirop, garnis de cerises au sirop parfumées au kirsch et de crème chantilly, puis superposés. L’ensemble est recouvert de chantilly, saupoudré de copeaux de chocolat et décoré de demi-cerises confites.

 

Le Bollenhut, chapeau traditionnel si typé. / ©S.Morgenthaler

Le costume traditionnel des habitants de la Forêt Noire se compose de noir, rouge et blanc, couleurs que l’on retrouve dans ce gâteau : cerises rouges, chantilly blanche et génoise au cacao noir et des copeaux de chocolat. Ce gâteau arbore les couleurs qui sont aussi les couleurs du chapeau traditionnel de la Forêt Noire, nommé Bollenhut, ce qui signifie « chapeau à boules », qui impressionne par l’originalité de ses gros pompons qui renseignent sur la situation conjugale de la personne qui le porte : ils sont rouges chez les femmes célibataires et noirs lorsqu’elles sont mariées. L’origine du nom de ce gâteau peut aussi être rapprochée, du fait de la présence de chocolat noir, de l’aspect foncé que renvoie la Forêt Noire dès qu’on la voit à distance.

Dans l’enfance, le mot Schwàrzwàld m’inquiétait. Je trouvais que la Forêt Noire portait bien son nom : depuis le village de Haegen, près de Saverne, elle apparaissait certains jours en une frise sombre. De plus, c’était mauvais signe de bien la voir, car nous savions que c’était un présage de pluie pour le lendemain. Mes parents l’exprimaient ainsi : Wenn mer de Schwarzwald güet seht, no rajt’s de Dàà drùff. Brigitte Moog, originaire de Schleithal, cuisinière et pâtissière passionnée, conseillère culinaire pour Demarle et vestimentaire pour Elora, m’a donné sa recette de ce gâteau, qui figure sur mon site internet. Elle préfère cuire la génoise la veille. Elle sera ainsi plus aisée à trancher le lendemain en trois disques. Cela évite aussi le désagrément du « coup de feu » en cuisine.

 

Coucher de soleil sur la Forêt Noire. / ©Schwarzwald Tourismus

Pour accompagner la Forêt Noire, vous aurez le choix entre un café, un thé noir ou un thé vert, qui peut être parfumé à la cerise, ou un verre de gewurztraminer. Vos papilles gustatives vous chuchoteront alors cet avis : Leben wie Gott im Schwarzwald. Vivre comme Dieu en Forêt Noire.

L’info en plus

La recette de la Forêt-Noire de Brigitte Moog est à trouver sur le site
www.simonemorgenthaler.com/foret-noire-de-brigitte-moog

Pour tout renseignement concernant la Forêt Noire :
www.schwarzwald-tourismus.info

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES